Tout sur l'information, la communication & + dans le Grand Est

qualité de vie au travail

Meeriad, l’application de bien-être en entreprise

Publié le 12/01/2021 dans Création / Reprise / Transmission
Meeriad , l’application couvée à Reims au sein de l’incubateur de startup Innovact, vise à augmenter le bien-être en entreprise par le biais de cours de sport, yoga, méditation et de développement personnel. Conçue pour aider les collaborateurs à évacuer leur stress, réduire leur anxiété, accroître leur esprit d’équipe et leur savoir-être, cette application est destinée aux entreprises qui souhaitent mettre en place une politique de Qualité de Vie au Travail (QVT) et ainsi renforcer leur marque employeur.

Un salon dans le salon

Publié le 06/10/2020 dans Emploi & Réseaux
Dans le cadre du Salon à l'Envers organisé le 15 octobre à Thionville par Entreprendre en Lorraine Nord (ELN), se tiendra également un espace RH rassemblant une dizaine d'exposants parmi lesquels AXIA Intérim et RH, CApavenir, JOB Connect Info, Xtramile... Deux conférences seront également proposées au cours de cet événement BtoB, à savoir une sur le SIRH et l'autre sur l'innovation et la Qualité de Vie au Travail (QVT). + D'info .

Les entreprises du Grand Est où il fait bon travailler

Publié le 07/04/2020 dans Entreprises
La société de conseil Great Place To Work a publié son palmarès des entreprises où il fait bon travailler. Parmi elles, on retrouve Start People (19e dans la catégorie 250 à 1 000 salariés) à Saint Julien les Metz, Mars France (1er chez les plus de 2 500 employés) à Haguenau et Royal Champagne Hotel & SPA (28e position chez les 50 à 250 salariés). Pour réaliser son classement, Great Place To Work étudie les relations que le personnel entretient avec son management, ses collègues et son travail.

Le télétravail à la mode

Publié le 08/01/2019 dans Collectivités
2019 année du télétravail en Lorraine ? La fonction publique commence à s’y mettre. A titre d’exemple, l'Université de Lorraine, qui compte 3 000 salariés, teste le télétravail sur deux jours auprès d’une centaine de personnes à compter de janvier. Cette expérimentation durera un an. Le Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, qui emploie 2 400 personnes, propose à 333 fonctionnaires volontaires, cadres compris, la possibilité de télétravailler un jour par semaine durant un an. Quant à son homologue mosellan, qui compte 3 000 salariés, l’expérimentation ne concernera dans un premier temps...
S'abonner à RSS - qualité de vie au travail