Tout sur l'information, la communication & + dans le Grand Est

étude

Les jeunes : plus diplômés qu’il y a dix ans, mais moins souvent en emploi

Publié le 03/11/2020 dans Collectivités
Selon une étude de l’Insee, 12 % des jeunes de 15 à 29 ans ayant terminé leurs études en 2017 dans le Grand Est, n’ont pas de diplôme, contre 16 % en 2007. Leur part diminue au profit de celle des bacheliers et des diplômés d’un Bac+3 ou plus. Le taux d’emploi des jeunes est globalement en baisse, mais les plus diplômés sont moins touchés. Dans la région, l’insertion professionnelle des jeunes non diplômés est la plus difficile dans l’Aube (27 % en emploi et 43 % au chômage) et la plus aisée dans le Bas-Rhin (37 % en emploi et 33 % au chômage).

Moins d’actifs dans le Grand Est et dans les régions voisines à l'horizon 2050

Publié le 28/01/2020 dans Emploi & Réseaux
Dans sa dernière étude, l’Insee indique qu’au vu des projections de population active pour le Grand Est, le nombre d’actifs baisserait de 5 % d’ici 2050, soit 130 000 actifs de moins. Ce recul toucherait la plupart des zones d’emploi de la région. À l’horizon 2035, seules cinq zones d’emploi gagneraient des actifs, notamment celle de Strasbourg (+ 30 000 actifs) et celle de Reims (+ 16 000 actifs). Le recul du nombre d’actifs s’observerait également dans les régions frontalières allemandes (Bade-Wurtemberg, Rhénanie- Palatinat, Sarre). En Wallonie, la population âgée de 15 à 64 ans resterait...

Deux tiers des étudiants travaillent dans le cadre de leurs études

Publié le 30/04/2019 dans Emploi & Réseaux
Dans le Grand Est, 66,2 % des étudiants en emploi travaillent dans le cadre de leurs études, soit deux points de plus qu’à l’échelle nationale. Ils suivent notamment des formations en apprentissage qui font alterner cours théoriques et activité rémunérée sur le terrain. L’apprentissage concerne environ un étudiant sur dix, aussi bien dans la région qu’en France métropolitaine, et deux étudiants en emploi sur cinq (41,4 % et 39,4 %). La santé est un domaine d’étude où formation et activité rémunérée (internat en centre hospitalier ou cabinet agréé) sont fréquemment conjuguées, tout comme l’...

269 000 personnes aux frontières du chômage, autant que de chômeurs

Publié le 06/09/2018 dans Emploi & Réseaux
Une étude de l’Insee révèle qu’entre 2015 et 2017, selon le BIT (Bureau International du Travail), 134 000 personnes de 15 à 64 ans du Grand Est souhaitent travailler mais ne sont pas comptabilisées comme chômeuses car elles ne recherchent pas activement d’emploi ou ne sont pas disponibles rapidement pour travailler. Par ailleurs, 135 000 actifs occupés sont en sous-emploi : ils travaillent à temps partiel et souhaiteraient travailler davantage, ou travaillent moins que d’habitude en raison de chômage partiel ou technique. Au total, ces situations à la frontière du chômage concernent autant...
S'abonner à RSS - étude