Tout sur l'information, la communication & + dans le Grand Est

Grand Est

 Demande de chômage partiel : près de 1 400 entreprises et 130 000 salariés dans le Grand Est

Publié le 31/03/2020 dans Emploi & Réseaux

La troisième réunion de la « task force » installée par la préfète du Grand Est Josiane Chevalier avec Jean Rottner, le président de la Région, indique au 27 mars, que 1 391 entreprises ont fait une demande pour bénéficier du dispositif de chômage partiel (voir les modalités en rubrique « Collectivités »). L’équivalent de 130 000 salariés, soit 6,7% des salariés du privé dans le Grand Est. Au niveau national, ce sont plus de 135 000 entreprises qui ont fait cette demande, soit 42 000 de plus en 24 heures, pour 1,6 million de salariés. A noter que l’Urssaf a autorisé le report de trois mois du paiement des cotisations sociales pour les employeurs dont l’échéance tombait le 15 mars et le 5 avril. Ce dispositif a été très largement utilisé car pour l’échéance du 15 mars, en Grand Est, 38 000 entreprises de moins de 50 salariés, dont 15 000 alsaciennes, en ont fait usage. Soit un total de 235 M€ qui ont ainsi été réinjectés. Pour les travailleurs indépendants (artisans, commerçants, professions libérales) les échéances du 15 mars et du 5 avril ne seront pas prélevées mais lissées sur les échéances ultérieures. Enfin, à compter du 1er avril, une aide, qui peut aller jusqu’à 3 500 €, concernera les TPE, les indépendants et micro-entrepreneurs faisant moins d’1M€ de chiffre d’affaires ainsi qu’un bénéfice annuel imposable inférieur à 60 000 €. Cette nouvelle mesure comporte deux volets : le premier permet d’obtenir de l’État une somme défiscalisée égale à la perte de chiffre d’affaires déclarée pour le mois de mars, dans la limite de 1 500 €. Le second volet permet aux entreprises ayant au moins un salarié de bénéficier d’une aide complémentaire de la Région pouvant aller jusqu’à 2 000 €. Sous conditions toutefois.