Tout sur l'information, la communication & + dans le Grand Est

Roman

Rentrée littéraire : deux ans après Nicolas Mathieu, c’est un Messin qui crée la sensation

Publié le 15/09/2020 dans Médias
Premier roman pour l’auteur messin Laurent Petitmangin qui, à 55 ans, se fait remarquer sur la scène littéraire avec "Ce qu’il faut de nuit", paru aux éditions La Manufacture des livres et qui est aujourd’hui récompensé du prix Stanislas. Son livre, qui met en scène des décors longoviciens, n’est pas sans rappeler celui d’un autre auteur lorrain couronné en 2018 du Prix Goncourt, à savoir Nicolas Mathieu pour "Leurs enfants après eux". Et ce qui est bien, dans un cas comme dans l’autre, c’est qu’il y aura une suite !

Report de la rencontre exceptionnelle avec Jane Birkin

Publié le 27/11/2019 dans Médias
Rendez-vous à ne pas manquer ! Jane Birkin devait rencontrer son public nancéien à l'occasion de la parution de son journal intime "Post-scriptum 1982-2013" (Fayard). Cette rencontre, initialement programmée le 12 décembre à 17 h 30, est reportée. L'actrice, chanteuse et autrice franco-britannique est née le 14 décembre 1946 dans le quartier de Marylebone à Londres. Elle s'est installée en France à la fin des années 1960 et a été naturalisée française. Depuis sa révélation en France en 1969 dans le film "Slogan" aux côtés de Serge Gainsbourg, Jane Birkin n'a plus quitté le devant de la scène...

Nicolas Mathieu écrivain à 100%

Publié le 12/11/2019 dans Médias
Un an après avoir reçu le Goncourt pour son 2e roman « Leurs enfants après eux », (vendu à plus de 400 000 exemplaires et traduit dans vingt langues), Nicolas Mathieu a décidé de quitter son emploi de chargé de communication chez Atmo Grand Est pour se consacrer à la littérature et notamment à son 3e roman. Ce que l’on sait actuellement c’est qu’il mettra en scène l’histoire, entre Nancy et Épinal, d’une femme de 40 ans, Hélène. À noter également un nouveau projet dès le 6 janvier et jusqu'en juin prochain : Nicolas Mathieu donnera des cours et animera des ateliers sur la création littéraire...

Nancy reçoit Bret Easton Ellis

Publié le 17/09/2019 dans Médias
Le Livre sur la Place est un événement qui vit toute l'année à Nancy, au travers de rencontres ouvertes librement au public. Le prochain rendez-vous sera l'occasion de (re)découvrir un auteur américain, l'un des plus sulfureux et brillants de sa génération, Bret Easton Ellis, autour de son livre White (Robert Laffont). Neuf ans après son dernier roman, Suite(s) impériale(s) (Robert Laffont), Bret Easton Ellis revient avec White (Robert Laffont),un essai passionnant contre le politiquement correct, véritable pamphlet pour la liberté d’expression. « L’art est pour moi la confrontation à l’autre...

28 janvier / 18 h / Grand Salon de l'Hôtel de ville / Nancy

28/01/2019 - 18:00
Hôtel de ville Nancy
Rencontre du Livre sur la Place avec Philippe Besson, écrivain, dramaturge et scénariste, à l’occasion de la parution de Un certain Paul Darrigrand (Julliard). Cette interview sera conduite par Marie-Madeleine Rigopoulos. Entrée gratuite assurée dans la limite des capacités de la salle - Placement libre. Une séance de dédicaces aura lieu sur place avec la participation de la librairie L’Autre Rive. Philippe Besson est l’auteur d’une vingtaine de...

La cité Beausoleil pour décor de roman

Publié le 30/10/2018 dans Médias
Originaire de Sarreguemines, Jedj Cassone vient de publier son premier roman « Un jeudi 12 décembre 1968 ». Ancien animateur et musicien impliqué dans la vie du quartier Beausoleil, l’auteur raconte, dans cette autobiographie romancée dont l’action se situe au cœur de la cité dans les années 70-80, les aventures du petit Gerardo, né 7e enfant d’une famille d’émigrés italiens. Ce jeune héros navigue entre les barres d'immeubles et les terrains vagues de la cité Beausoleil, au collègue Jean-Jaurès et en Italie. En parallèle, le lecteur découvre peu à peu le destin de la maman, Graziella.

Et le meilleur premier roman de la rentrée littéraire est ...

Publié le 28/08/2018 dans Médias
Estelle Sarah Bulle, auteur de "Là où les chiens aboient par la queue", premier roman écrit à 44 ans, est la lauréate du Meilleur premier roman de la rentrée littéraire. Cette saga familiale qui se déroule dans la seconde moitié du 20e siècle, plonge le lecteur en plein cœur de la Guadeloupe. La langue créolisée, les personnages truculents, les rebondissements de cette histoire familiale enlevée, ont séduit le jury prestigieux de ce prix composé notamment de l'auteur à succès Leïla Slimani (Prix Goncourt 2016 pour "Chanson douce"), Daniel Picouly, Baptiste Liger (Lire) ... pour ne citer qu'...
S'abonner à RSS - Roman