Tout sur l'information, la communication & + dans le Grand Est

Antoine Reinartz

L’acteur nancéien Antoine Reinartz à l’affiche dans « Ad Vitam »

Publié le 13/11/2018 dans Médias
L'acteur nancéien Antoine Reinartz, césar en mars dernier du meilleur acteur dans un second rôle pour le personnage de Thibault, président d'Act-Up Paris, qu’il incarne dans le film « 120 battements par minute », est à nouveau à l’affiche avec la série "Ad Vitam" diffusée sur Arte. Le trentenaire interprète Kendji, un ancien indic et junkie emporté dans une histoire de suicide de plusieurs jeunes, dans cette série portée par Yvan Attal et Garance Marillier.

Actualité chargée pour Antoine Reinartz

Publié le 18/09/2018 dans Médias
Le jeune acteur lorrain Antoine Reinartz, vient de terminer le tournage de « Chanson douce », adapté du roman de Leïla Slimani (Prix Goncourt 2016) par Lucie Borleteau. Antoine Reinartz, césar du meilleur acteur dans un second rôle pour le film « 120 battements par minute », a tourné aux côtés de Karine Viard et Leila Bekhti. Son actualité ne s’arrête pas là puisqu’il va incarner dans « Roubaix » un jeune lieutenant qui arrive dans cette ville qu'il ne connaît pas pour son premier poste et qui se retrouve vite immergé dans un quotidien de faits divers. Ce polar signé Arnaud Desplechin,...

Reinartz et Rebotini : deux Nancéiens césarisés

Publié le 05/03/2018 dans Médias
Antoine Reinartz, 32 ans, a remporté le César du meilleur second rôle dans « 120 battements par minute », pour son interprétation de Thibault, le président d'Act Up-Paris. Au total, le film de Robin Campillo est reparti avec 6 César vendredi 02 mars, dont celui du meilleur film, du meilleur scénario original et du meilleur montage. L’enfant de Nomeny a pu fêter cette belle récompense avec Nahuel Pérez Biscayart, meilleur espoir masculin, mais aussi avec un autre Nancéien, Arnaud Rebotini, 48 ans, qui a reçu le César de la meilleure musique originale pour ce même long métrage. A noter que lors...

Deux acteurs Nancéiens à Cannes

Publié le 30/05/2017 dans Médias
Deux acteurs nancéiens à Cannes Le nancéien Antoine Reinartz, 31 ans, a monté les marches du Palais du Festival de Cannes samedi dans le cadre du long-métrage « 120 battements par minute » de Robin Campillo qui a remporté le Grand Prix. Il y interprète le rôle de Thibault, le président d'Act Up, mouvement militant de lutte contre le sida datant du début des années 90. Deuxième nancéien à Cannes : Pierre Deladonchamps, à l'affiche de « Nos années folles », d'André Téchiné, présenté lundi dernier hors compétition. Dans ce film tiré d'une histoire vraie, il interprète un soldat qui se travestit...
S'abonner à RSS - Antoine Reinartz