Tout sur l'information, la communication & + dans le Grand Est

Nancy

 Livre sur la place 2019 : vers une édition record avec un final grandiose

Publié le 16/09/2019 dans Médias
© Alexandre Marchi

Le rideau de cette 41e édition du Livre sur la Place est tombé. Les lecteurs fidèles et attentifs (les premiers chiffres évoquent une fréquentation de 160 000 personnes) ont comblé les rencontres littéraires, conversations et tables rondes. Les files d’attente sous le soleil de plomb de ce week-end n’ont pas démenti le succès toujours croissant de ce salon, premier de la rentrée littéraire et également premier pour l’inventive Marie-Madeleine Rigopoulos, nouvelle commissaire générale.

Orchestrée d’une main de maître, cette édition a notamment été marquée par deux rencontres fortes : la venue, pour la première fois à Nancy, du grand William Boyd, a enchanté le public avec sa finesse habituelle, son humour très anglo-saxon et sa vision de l’Angleterre d’aujourd’hui, déboussolée par un Brexit devenu inexorable.

La seconde a saisi le public de l’Hôtel de ville, archi-comble, venu écouter le témoignage poignant de Philippe Lançon qui, à travers "Le Lambeau", retrace l’attentat du 7 janvier 2015 à Charlie Hebdo qui a coûté la vie à 12 personnes … la sienne ayant été épargnée au prix d’une vingtaine d’opérations durant les deux années qui suivirent l’acte des frères Kouachi.

De très haute tenue, cette 41e édition s’est refermée sur l'élégante prestation de Fanny Ardant incarnant le temps d’une soirée Marguerite Duras, qui répond sans détour dans « La passion suspendue » à un entretien qu’elle a accordé entre 1987 et 1989, après la parution de « L’amant ». Mis en scène par Bertrand Marcos, ce spectacle inaugural sera joué une dizaine de fois au Théâtre National de Paris. On dit chapeau...