Tout sur l'information, la communication & + dans le Grand Est

Grand Est

 Un mauvais vent souffle sur l’Afpa

Publié le 19/10/2018 dans Formation

L'Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes (Afpa) vient d’annoncer un plan de suppression de 938 postes d'ici à 2020. 193 concerneraient le Grand Est qui compte 661 salariés. Un plan de départs volontaires sera mis en place. Sur les 19 sites que compte la Région, 4 centres associés - Thionville/Yutz, Faulquemont, Soulz-sous-Forêts et Romilly-sur-Seine - fermeraient, tandis que le centre principal de Reims serait relocalisé. Objectif : enrayer les pertes financières de l'organisme public. Des négociations vont démarrer pour finaliser ce « plan de transformation » d’ici à mars 2019. A noter que parallèlement, les centres de Pompey et de Laxou seront renforcés, avec pour chacun d’eux, 3 formateurs supplémentaires.