Tout sur l'information, la communication & + dans le Grand Est

Grand Est

 Zones d'emploi du Grand Est : une orientation industrielle encore marquée

Publié le 22/09/2020 dans Emploi & Réseaux

Une récente étude de l’Insee fait apparaître que sur les 27 zones d’emploi du Grand Est, l’industrie, bien qu’en déclin, est toujours très présente dans la région : elle représente 16 % de l’emploi total, pour seulement 12 % en France. Mais les importantes pertes d’emploi dans ce secteur ont durement affecté le territoire ces dix dernières années, d’autant plus qu’elles n’y sont pas compensées par le développement du tertiaire comme dans le reste du pays. La moitié des emplois du Grand Est se concentrent dans six zones d’emploi à grande agglomération ; les zones de Strasbourg et de Reims comptent plus d’emplois que d’actifs occupés y résidant. Les zones résidentielles de la région le sont surtout du fait de leur caractère frontalier. Dans celles de Saint-Louis et Thionville, ce sont plus de quatre actifs sur dix qui passent la frontière pour aller travailler. L’industrie reste très présente dans ces zones résidentielles : le taux d’emploi industriel s’échelonne de 16 % dans la zone de Forbach à 24,5 % dans celle de Haguenau. L’économie du sud et de l’ouest est diversifiée entre industrie, agriculture et emploi public. Épernay est la troisième zone d’emploi de France  métropolitaine, après celles du Nord-Atlantique et de Lesparre-Médoc, pour sa part d’emplois agricoles (21,4 %). Bien que fortement tournée vers l’agriculture, elle se distingue également par un taux d’emplois industriels de 19,2 %.