Tout sur l'information, la communication & + dans le Grand Est

 La féminisation gagne les métiers les plus qualifiés, à dominance masculine

Publié le 11/01/2018 dans Emploi & Réseaux

De plus en plus nombreuses sur le marché du travail, - les femmes sont 26 % de plus en 2014 qu’en 1990 à être en emploi dans le Grand Est -, alors que le nombre d’hommes reste stable depuis 25 ans. En conséquence, l’emploi se féminise : 47 % des emplois sont occupés par des femmes en 2014, contre 40 % en 1990. La présence des femmes augmente particulièrement dans les métiers très qualifiés, où elles gagnent du terrain tout en restant minoritaires. Les postes qualifiés de la banque et des assurances sont particulièrement concernés. La féminisation s’accroît également dans d’autres métiers déjà largement exercés par les femmes (enseignants, coiffeurs, esthéticiens). Largement représentées dans le domaine de la santé, les femmes sont désormais plus nombreuses que les hommes à exercer la profession de médecin. À l’inverse, d’autres métiers très féminisés du tertiaire enregistrent une légère baisse de la féminisation : caissiers, employés de libre-service, vendeurs et agents d’entretien.