Tout sur l'information, la communication & + dans le Grand Est

Grand Est

 Déjà faible, la croissance du Grand Est ralentit

Publié le 31/12/2018 dans Collectivités

Au 1er janvier 2016, le Grand Est compte 5 555 186 millions d’habitants, soit 8,4 % de la population nationale. Les Grandestois se répartissent dans 5 132 communes, soit 14,5 % de l’ensemble des communes de France (hors Mayotte). Entre 2011 et 2016, la population de la région augmente en moyenne de 0,1 % par an, soit 16 105 personnes de plus. Un rythme inférieur de moitié à celui de la période précédente et à la moyenne nationale (+ 0,4 %). La population continue de diminuer dans les départements à dominante rurale. L’attrait de la région sur les populations reste limité, le solde migratoire étant l’un des plus faibles de métropole après ceux d’Île-de-France et des Hauts-de-France. Le Bas-Rhin et l’Aube sont les seuls dont le solde migratoire est positif (respectivement + 0,4 % et + 0,3 %), l’augmentation régionale reposant uniquement sur l’excédent naturel. Les communes de 20 000 à 50 000 habitants, souvent centres de pôle urbain, perdent des habitants, alors que la population des plus petites communes reste stable. Cinq ans plus tôt, ces dernières progressaient encore vigoureusement. Les 50 communes les plus peuplées rassemblent un tiers de la population. Parmi elles, les communes de banlieue présentent les plus fortes croissances démographiques.