Tout sur l'information, la communication & + dans le Grand Est

25 avril / 8 h 30 / Club de la Presse et de la communication / Metz

Jeudi, 25 avril, 2019 - 08:30
Club de la presse et de la communication Metz

Présentation de Cap sur 2030, Nancy Ville écologique par Laurent Hénart, maire de la Ville. Ce document liste 30 objectifs pour 2030, assortis de 90 actions immédiates pour changer la ville à l’horizon de 2030. A cette échéance, le bassin de Nancy devra être un territoire exemplaire sur le plan des mobilités, de l’alimentation, de la biodiversité, de l’énergie et des déchets.

Cette feuille de route est le fruit d'une démarche transversale lancée début 2018. Pendant un an, en associant des experts, les habitants, les associations, les entreprises et ses partenaires, la Ville de Nancy a mené en partenariat avec l'Université de Lorraine une large réflexion, pour imaginer et construire de façon collégiale cette feuille de route.

"Le co-pilotage avec l'Université de Lorraine se voulait innovant et nous avons eu raison", souligne Laurent Hénart. "C'est la force principale de cette transition, celle qui nous a permis de sortir des carcans idéologiques et politiques pour coller au maximum à la réalité locale, intégrer les singularités du territoire et respecter son identité. Avec cette feuille de route, nous franchissons une étape que je pense irréversible.". L’Université de Lorraine a donné aux propositions un cadrage scientifique indispensable. Un Conseil d’Orientation a été installé fin février 2018. Il a été chargé de poser un diagnostic sur la situation environnementale de Nancy, d'auditionner des acteurs et des grands témoins, de proposer des initiatives et de valider la feuille de route, avec des objectifs chiffrés et des recommandations d’actions et de projets.

Un premier plan d'actions triennal regroupe 90 actions à mener de 2019 à 2021. La Ville de Nancy y consacrera une enveloppe budgétaire de 15 millions d'euros.

Plus d'un tiers des mesures du plan triennal sont proposées par les Nancéiens. Sur le web, une concertation a en effet été menée sur www.osons.nancy.fr. Habitants, associations, conseils citoyens ont ainsi pu partager leurs propositions et interagir. En 6 mois d’échanges la plate-forme a comptabilisé près de 300 propositions, autant de réponses, plus de 500 commentaires, 5000 visites, 23000 pages vues.

Trois quartiers démonstrateurs ont été choisis :
- le Centre ville, secteur sauvegardé, pour démontrer que le patrimoine historique ne doit pas être un obstacle
- Saint-Pierre/René II/Bonsecours pour savoir comment coloniser les friches. Ce quartier a vu le départ de l'Université vers un autre quartier, laissant d'imposantes friches.
- les Rives de Meurthe avec d'importantes friches industrielles, mais également des terrains vides sur lesquels tout reste à inventer.